Josaphat, de 1930 à aujourd'hui

[zoner_funnumber pb_to= »32″ pb_label= »La friche Josaphat occupe l’équivalent de 32 terrains de football »]
[zoner_timeline]

Qu’est-ce qui rassemble les différentes initiatives présentes sur le terrain ?

Ce qui rassemble ces différentes initiatives, ça peut se résumer en ces 5 principes (inspirés de la proposition-cadre du collectif Commons Josaphat, publiée en juillet 2016).

1. Un espace naturel à préserver :

les naturalistes de Natagora et les ornithologues d’Aves s’intéressent quotidiennement à la friche, qui recèle un patrimoine naturel unique en région de Bruxelles-Capitale. Les activités des différents projets-membres de Josaph’aire se font en bonne entente avec les naturalistes d’Aves.

 

2. Un espace commun, ouvert et intégré :

Un travail important doit être fait au niveau de l’organisation de l’espace. Comment rendre l’espace accueillant (voir point 5) et faciliter les interactions entre les acteurs présents sur le site :  riverains, promeneurs, naturalistes, jardiniers etc.

 

3. Un espace d’ateliers, un laboratoire citoyen :

C’est-à-dire un lieu destiné à mettre en partage nos savoir-faire, notamment en matière de construction, d’écologie, d’alimentation , de jardinage, de récup’alimentaire, de compostage, de production énergétique …

 

4. Un espace dédié à la récupération et au ré-emploi de matériaux :

C’est la philosophie qui est suivie par Latinis, Récup’Kitchen, la Maison des Possibles et la Forum depuis le tout début. Le JL a mis en place un une cinquantaine de bacs, une butte de permaculture et un compost de quartier, essentiellement à partir de matériaux récupérés.   “Recup Kitchen” a également été créée et aménagée à partir de matériaux récupérés.  Pour la construction de la Maison des possibles et du forum, on s’est également appuyé sur une bonne par récup’. Les toits des deux structures ont par exemple été réalisés à partir de plaques offset (Maison des possibles) et de bâches de camion (Forum).

 

5. Un espace de convivialité :

Cette friche doit rester accessible à tous. Un effort particulier doit être fait pour intégrer les riverains qui ne disposent ni d’une cour, ni d’un jardin, ni d’un accès facile au parc Josaphat.

 

1 thought on “Le site Josaphat, qu’est-ce que c’est?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *